STATION SNSM DE LA TOUQUES - TROUVILLE

Présentation

Bonjour et bienvenue sur le site de la station SNSM de La Touques - Trouville !

Nous avons le plaisir de vous y accueillir sur rendez vous au 06 10 19 27 11.

 

Historique de la station

La 1ère embarcation de sauvetage date de 1775 à Trouville, elle est armée par des marins pêcheur locaux.

En 1865, la station de Trouville, sous le nom de Marin Sauveteur, est crée. Elle est équipée d'un canot en bois à redressement.

En 1887 le nouveau canot dessiné et construit au chantier Havrais d'une longueur de 8,60 m avec 8 avirons équipe la station de Trouville sous le nom de Brancy.

De 1887 à 1912 vont se succéder plusieurs canots et baleinières à avirons et à voile.

En 1923, l'Amiral de Maigret sera le 1er canot en bois équipé d'un moteur 4 temps à hélice réversible.

Les canots de sauvetage vont se succéder. Dans les années 1970 apparaissent les canots pneumatique qui équipent la station de Trouville. Ils seront deux pour se partager la surveillance du littoral.

En 1975, la station de sauvetage de la Touques est créée et reçoit une superbe vedette de sauvetage de 1ère classe : Amiral de Maigret 3e du nom, d'une longueur de 12,80 m et équipée de 2 moteurs de 270 CV pour une vitesse de 18 nœuds.

En 2010 la fusion des deux stations donnera naissance à la station de La Touques - Trouville.

Actuellement la station comprend 25 sauveteurs bénévoles opérationnels 7 j / 7 et 24 h / 24. Elle est équipée d'une vedette de 2e classe et d'un semi-rigide.

 

Formations

Une formation continue et complémentaire

Les équipiers de la station se forment tout au long de l'année, se perfectionnent sur le secourisme, la navigation, le remorquage, l'incendie... Tout au long de leur formation, Ils devront passer des brevets de secourisme (PSC 1, PSE 1, PSE 2), permis bateau options côtier et hauturier et l'examen de radio communication CRR, CRO... Un recyclage en secourisme est également obligatoire tous les ans.

 

La communication aussi joue un rôle important :

Être équipier ce n'est pas seulement embarquer sur des équipements de sauvetage, c'est aussi partager, informer, sensibiliser le public à nos actions de bénévolat par les moyens de communications : journaux, réseaux sociaux (Facebook, YouTube), site internet et également par nos actions sur le terrain.

 

Liens utiles

Avec l'aimable autorisation de Géraldine CHRETIENNE de jullouville (50) Cliquez ici

Météo Marine :

Horaires des marées à Deauville :

Le CROSS Jobourg